Comparaison entre les arbres fruitiers à racines nues et en pots

Une perspective scientifique

Les arbres fruitiers sont couramment disponibles sous deux formes : à racines nues et en conteneurs. Le choix entre ces deux méthodes peut avoir un impact significatif sur la croissance, la santé et le rendement des arbres. Cet article explore les aspects scientifiques de chaque méthode pour aider à prendre une décision éclairée.

Définition et différences clés

Les arbres fruitiers à racines nues sont vendus sans terre autour de leurs racines. Typiquement, ils sont déterrés en période de dormance et expédiés sans sol. Les arbres en conteneur, quant à eux, sont cultivés dans des pots, avec leurs systèmes racinaires se développant dans un mélange de terre.

Développement des racines

Racines Nues : Les arbres à racines nues, lorsqu'ils sont plantés, peuvent s'adapter plus rapidement au sol natif et étendre leurs racines sans les contraintes d'un conteneur (Gilman et Yeager, 1991).
Conteneur : Chez les arbres fruitiers en conteneur, les racines peuvent devenir 'enchevêtrées', causant un motif de croissance circulaire qui peut entraver l'expansion appropriée des racines (Struve, 1993).

Choc de transplantation et établissement

Racines Nues : Ils subissent généralement moins de choc de transplantation car ils sont dormants au moment de la plantation (Harris, et al., 2004).
Conteneur : Les arbres en conteneur peuvent être plantés tout au long de la saison de croissance mais peuvent souffrir davantage du choc de transplantation, surtout s'ils ne sont pas correctement élagués (Watson et Himelick, 1997).

Santé et vigueur

Racines Nues : Ces arbres démontrent souvent un modèle de croissance vigoureux une fois établis en raison de leur adaptation rapide au nouvel environnement du sol (Bilderback, et al., 2005).
Conteneur : La santé des arbres en conteneur peut être compromise s'ils restent trop longtemps dans des pots, conduisant à des racines étranglantes et à des carences en nutriments (Arnold, 1993).

Rendement et qualité des fruits

Racines Nues : Certaines études ont montré que les arbres à racines nues peuvent produire des fruits plus tôt et posséder un système racinaire plus robuste favorisant une meilleure absorption des nutriments, affectant positivement la qualité des fruits (Fallahi, et al., 2001), pour autant que les racines aient été préservées lors de l'arrachage.
Conteneur : Bien que les arbres en conteneur offrent l'avantage d'une saison de plantation plus longue et de la portabilité, le rendement et la qualité des fruits peuvent être affectés si le système racinaire n'est pas correctement géré (Tsakaldimi, et al., 2005).

Considérations environnementales

Racines Nues : L'expédition d'arbres à racines nues est plus respectueuse de l'environnement en raison du poids d'expédition plus léger et de la réduction de l'utilisation du plastique (Head, 2011).
Conteneur : Les arbres en conteneur, bien qu'ils nécessitent plus de ressources pour la croissance et le transport, offrent l'avantage de temps de plantation prolongés et de moins de stress hydrique initial (Ingram, 2008).

Conclusion

Les arbres fruitiers à racines nues et en conteneurs ont tous deux leurs avantages et défis. Le choix dépend de divers facteurs, y compris le climat, le type de sol et les besoins spécifiques de l'espèce d'arbre. Comprendre ces différences est crucial pour une croissance optimale et une production de fruits. Alors que les arbres à racines nues peuvent offrir un développement racinaire plus naturel et une adaptation plus rapide, les arbres en conteneur fournissent une flexibilité dans la plantation et peuvent être plus faciles à manipuler pour les jardiniers novices. En fin de compte, la décision doit être basée sur les conditions spécifiques du jardin et l'expertise et les préférences du jardinier.


Références

Gilman, E. F., & Yeager, T. H. (1991). Effets de la profondeur de plantation sur la survie des arbres d'ornement et la formation de racines étranglantes. Arboricultural Journal, 15(3), 269-283.

Struve, D. K. (1993). Croissance et développement des racines des arbres. II. Réponse à la culture, la gestion et la plantation. Journal of Arboriculture, 19(5), 242-249.

Harris, R. W., et al. (2004). Arboriculture : Gestion intégrée des arbres, arbustes et vignes du paysage. Prentice Hall.

Watson, G. W., & Himelick, E. B. (1997). Principes et pratique de la plantation d'arbres et d'arbustes. International Society of Arboriculture.

Bilderback, T. E., et al. (2005). Les substrats sains ont besoin de bilans de santé aussi ! HortTechnology, 15(4), 747-751.

Fallahi, E., et al. (2001). L'importance des porte-greffes de pomme sur la vigueur des arbres, le rendement, la qualité des fruits, la nutrition minérale foliaire et la photosynthèse avec un accent sur ‘Fuji’. HortTechnology, 11(3), 419-424.

Arnold, M. A. (1993). Facteurs affectant la restriction racinaire des arbres cultivés en conteneur. Journal of Environmental Horticulture, 11(3), 120-123.

Tsakaldimi, M., et al. (2005). Une comparaison de l'architecture racinaire et de la croissance des pousses parmi les semis d'espèces d'arbres méditerranéens cultivés dans un sol limoneux fin ou un sol argileux. Tree Physiology, 25(10), 1307-1313.

Head, K. (2011). Impacts


1.2 Le cormier : conditions de culture
La culture du Sorbus domestica en Belgique et ailleurs