Boysenberry

https://www.boisderodebos.be/web/image/product.template/6367/image_1920?unique=5dd33bc

Framboise hybride sauvage

7,50 € 7.5 EUR 7,50 € TVA comprise

11,30 € TVA comprise

Pas disponible à la vente

  • Conditionnement

Cette combinaison n'existe pas.

Ajouter au panier
En rupture de stock
Email invalide
Nous vous informerons dès que le produit sera de nouveau en stock.
Ajouté à votre liste de souhaits

INFOS SUR VOTRE COMMANDE
- Plantes en stock - Venez chercher votre commande sur place dans les 21 jours. La commande est préparée pour le jeudi & vendredi (10h>17h) ou samedi matin (9h30>12h30) suivant (préparation minimum 48h).  
NOUS NE LIVRONS PAS!
 Plantes en précommande, voir date d'arrivage ici : Page précommandes

La Boysenberry (Rubus subgenus Rubus 'Boysenberry') est un ancien hybride issu du croisement d'une framboise sauvage, de nombreuses mûres et d'une loganberry.  Les plants de Boysenberry présentent des cannes sans épines, fines et retombantes, nécessitant l'utilisation d'un treillis pour les soutenir. Les nouvelles tiges de remplacement peuvent présenter des épines, tout comme les drageons issus des racines.

La Boysenberry est une variété à récolte estivale précoce. Les premières fleurs, de couleur blanche, apparaissent sur les plants de Boysenberry à la mi-avril. Les baies mûres sont visibles sur les floricanes** dès la deuxième semaine de juin. Les baies, de forme oblongue ou arrondie (la forme varie grandement), sont juteuses, de grande taille et de couleur pourpre foncé ou marron lorsqu'elles sont complètement mûres. Le goût des baies mûres est doux, leur arôme est acidulé, floral et fruité.

Les baies étant molles, la Boysenberry est mal adaptée au marché du frais, mais elle est encore fréquemment cultivée dans les jardins domestiques et disponible sur les marchés de producteurs en saison. Les Boysenberries commerciales sont récoltées lorsqu'elles sont sous-mûres et présentent une teinte rougeâtre.

HISTOIRE DE LA BOYSENBERRY

La Boysenberry (Rubus ursinus var. loganobaccus cv. Boysenberry) est un hybride de ronce résultant, selon les hypothèses, d'un croisement entre les loganberries, les framboises et les mûres, réalisé dans les années 1920 en Californie. L'histoire de cette baie débute avec Rudolf Boysen, un immigrant suédois passionné par l'expérimentation de nouvelles variétés de fleurs et l'hybridation de plants de baies. Il a planté des graines obtenues à partir de croisements entre des framboises, des loganberries et des mûres, donnant naissance à des baies savoureuses et de grande taille. Cependant, Boysen a fini par négliger ces plants et vendre son ranch pour en acquérir un autre à Anaheim.

Fort heureusement, il avait transmis certains de ces plants hybrides à un autre jardinier qui, impressionné, contacta le Département américain de l'agriculture. George Darrow, un spécialiste des baies, chercha à en apprendre davantage. Avec Walter Knott, un petit producteur de fruits et pépiniériste, ils retrouvèrent Boysen et se rendirent sur son ancien ranch, où ils ne découvrirent que des plants desséchés et dépourvus de baies.

Knott prit soin de nettoyer, fertiliser et arroser les plants, puis les installa dans un jardin expérimental. Les plants de Boysen donnèrent finalement les baies les plus volumineuses de toutes. Knott retourna à l'ancienne ferme pour récupérer tous les vieux plants disponibles en vue d'un programme de propagation.

Après consultation avec le Bureau des industries végétales du gouvernement américain, Knott décida que cette nouvelle baie devrait être baptisée Boysenberry. Les plants de Boysenberry furent commercialisés à partir de 1935 et, en 1937, la baie était promue aux États-Unis en tant que nouveau type prometteur de mûre rampante adaptée à un usage commercial.

** Le terme "floricane" fait référence à une tige de deuxième année chez certaines plantes du genre Rubus, comme les framboises et les mûres. Les floricanes sont des tiges qui ont poussé pendant une saison de croissance, ont survécu à l'hiver et portent des fleurs et des fruits pendant leur deuxième année. Après la fructification, les floricanes meurent et sont remplacées par des "primocanes", qui sont des tiges de première année.

  Nous n'effectuons pas d'envoi ni de livraison à domicile  --- No Delivery ---
   Les plantes commandées sont à enlever en pépinière dans les 21 jours.

Restez informés !

Sur nos ateliers, visites guidées, journées portes ouvertes, nos arrivages et  nouveautés....