Agriculture syntropique en Belgique

Retour d'expériences, réflexions et analyses autour de nos essais en climat tempéré


PRÉSENTATION DE l'AGRICULTURE SYNTROPIQUE

L'agriculture syntropique est une approche de l'agriculture/arboriculture/agroforesterie conceptualisée par Ernst Götsch, un paysan/scientifique suisse, qui repose sur une analyse et une compréhension approfondie de la succession écologique, c’est-à-dire le processus spontané et autonome (chaos organisé) qui se produit dans la nature lorsque les sols dégradés sont colonisés par une série de plantes, d'animaux et de micro-organismes.

Succession végétale dans l'espace selon Ernst Götsch

La syntropie est un terme qui fait référence à l'augmentation de l'organisation, de la biodiversité et de la fertilité d'un écosystème, se produisant naturellement lors de la succession écologique. L’agroforesterie syntropique cherche à reproduire ce processus dans des systèmes agricoles ou arboricoles en utilisant des techniques pour accélérer la transformation d'un sol dégradé en un écosystème riche et productif.

L'agriculture syntropique est pratiquée dans différents endroits du monde, mais elle est surtout populaire au Brésil, où elle a été développée par Ernst Götsch dans les années 1980. Depuis lors, elle a été appliquée dans diverses régions du Brésil et a également été adoptée dans d'autres pays d'Amérique latine, tels que le Mexique, le Costa Rica et le Pérou. Des expérimentations de ce système sont en cours en Europe, en particulier en Espagne, en Italie et en Allemagne ainsi qu'en Australie, en Afrique du Sud et en Belgique, sur notre parcelle à côté de Bruxelles.